Bénéficiez de 10% de réduction sur votre première commande avec le code YOUPI et en cadeau : une recette offerte à télécharger ! ♥

Click and Cake

Comment réussir sa chantilly maison

Hmmm la chantilly, ce petit bonheur léger…enfin léger en bouche, mais pas sur les calories malheureusement ! Sa texture onctueuse, cette petite touche crémeuse sucrée, ce nuage de mousse qui change un dessert banal en un dessert succulent et qui transforme des fruits tristounets en une gourmandise délicieuse.


La chantilly, c’est un peu l’élément PIMP MY DESSERT par excellence. Qui oserait dire non à la proposition « Vous voulez de la chantilly avec ? ». Mais doublement « oui » ! Sur ma tarte, sur ma glace, sur mes fraises, sur mon café. Mettez de la chantilly dans ma vie et je suis heureuse.


Rien qu’à écrire ces mots, je m’imagine déjà avec la bombe de chantilly aaaaAAh Shkroum Shkroum (oui oui c’est le bruit que fait la chantilly quand je suis en train de l’engloutir). Vous vous y voyez aussi n’est-ce pas ? Mais mieux que la bombe de chantilly, il y a la chantilly maison. Incomparable, inégalable, indétrônable mais…facilement ratable !! Dans la famille « ça parait facile mais je me plante à chaque fois », je demande la « crème chantilly maison ».


Et pourtant ! Si je vous disais qu’il n’y avait que deux secrets pour parvenir à une chantilly maison réussie, bien ferme et bien fière. Vous me croiriez ? L’astuce tient en deux mots : du gras et du froid !


Choisir une crème avec 30% de matière grasse minimum

Première erreur courante : le choix de la crème. Et oui, si on veut que ça prenne, on met de coté les considérations caloriques et les crèmes allégées. Avec ça, ça ne marchera j-a-m-a-i-s. Alors on oublie le bikini et on prend du gras. De la bonne crème entière bien riche (30% de matière grasse minimum). C’est déjà le premier gage de succès. Personnellement, j’ai l’habitude de prendre la crème fluide entière de Normandie d’Elle&Vire. En plus, c’est écrit « idéal pour la chantilly » dessus. Si ça, ce n’est pas déjà un bon indice !


Mettre sa crème et ses ustensiles au frais avant de commencer

Alors la crème on est ok, « et maintenant moussaillon éclair ? Quel est le deuxième secret ? » me direz-vous.  Et bien le froid ! On aime tous l’été, le soleil, la chaleur, les cocotiers, les mojito passion, les orteils dans le sable, le doux murmure des vagues, oups pardon je m’évade. Bon en résumé on aime le chaud et tout ce qui y est associé, et bien la crème chantilly pas du tout ! Alors lorsque vous prévoyez de faire de la crème chantilly, gardez votre crème au frigo avant de vous lancer. Deuxième conseil : mettez également vos ustensiles au frais. Ce que je fais, c’est que je mets mon bol en inox et mes fouets de batteur au congélateur au moins 30 minutes avant de me lancer.


Battre sa crème à vitesse progressive

Enfin, souvenez-vous que l’objectif lorsque vous battez la crème est de faire rentrer de l’air dans la préparation. Mais allez-y mollo crescendo. D’abord à vitesse lente puis progressivement de plus en plus vite lorsque vous constatez que cela commence à prendre. Ne vous emballez pas non plus, une fois la bonne texture obtenue, arrêtez le fouet ou vous risquez de vous retrouver avec du beurre. Et du beurre avec des fraises, bah ça fait tout de suite moins rêver.


Rajouter du sucre à la fin
 
Mais vous me direz et le sucre dans tout ça ? …Et vous avez raison ! Car sans sucre, cela s’appelle de la crème fouettée et pas de la chantilly. Alors n'oubliez pas d'ajouter un peu de sucre glace plutôt que de poudre afin d'assurer un bon mélange. 35g de sucre glace pour 50cl de crème liquide pour être exacte. Je préfère l’incorporer une fois que la texture est ferme et fouetter à nouveau quelques secondes.

Certains me diront pourquoi s’embêter alors que cela s’achète en commerce ou que l’on peut en réaliser de très belles grâce à un siphon. Et bien je vous dirais que pour obtenir le « aaaaAAh Shkroum Shkroum » et pour en mettre sur le café c’est parfait mais que pour réaliser un gâteau type bavarois, vous devrez forcément passer par l’étape chantilly maison pour que votre gâteau tienne et ne s’effondre pas. Alors autant s’y essayer dès maintenant. Et puis franchement, n’est-ce pas la classe de pouvoir dire « vous voulez de la chantilly maison avec ? c’est moi qui l’ai faite ». « Oh que oui, avec plaisir »


Allez maintenant à vous la chantilly maison réussie.

A vos marques, fouet, partez !

2 Commentaires

20 mai, 2018 • Publié par Claudine

Ok je vais tester , avec mes premières fraises!
Merci!
😀

23 avr, 2018 • Publié par Bentayou

Ok on va tester tout ça cet été et je comparerai ma chantilly maison avec la chantilly maison d’une amie qui s’y connaît quand on se verra! 😁

Laissez un commentaire:

Restez connecté(e)